CCMA du 7 juillet

 

Points à l’ordre du jour :

        • Bilan de la titularisation des stagiaires 21-22
        • Mouvement 2e phase
        • Questions diverses

Déclaration liminaire de la CGT Enseignement Privé

Déclaration liminaire de la CGT EP en version imprimable

 

Bilan de la titularisation des stagiaires 21-22

      • 37 stagiaires dont 35 ont validé leur année et un est en prolongation de stage et un en renouvellement de stage.

Mouvement 2e phase

La CCMA étudie les propositions faites par la CAE.

Il s’agit de positionner les lauréats de concours (externes et internes).
Une proposition est aussi faite aux maîtres délégués (en CDD et en CDI), sachant que que nous sommes en attente d’éventuelles retours de la Commission Nationale d’Affectation (CNA) qui se tiendra le 12 juillet. Pour ces maîtres, il ne s’agit donc que d’un « pré-positionnement ».

Pour les concours internes (CAER), le stage doit se réaliser sur un temps plein.
Pour les concours externes, le stage doit se réaliser :

      • Sur un temps plein si le candidat est détenteur d’un Master MEEF ou s’il justifie d’au moins 1,5 année d’expérience dans leur discipline dans les 3 années qui précèdent leur nomination en tant que stagiaire
      • Sur un mi-temps sinon

Questions diverses

      • FEP-CFDT : qu’en est-il de la prime de professeur principal pour les enseignants en 4e SEGPA?
      • CGT EP :
          • les stagiaires du privé seront-ils invités fin août pour la rentrée avec les stagiaires du public ? Le rectorat répond qu’il n’y aura pas d’invitation mais qu’ ils pourront venir. Pour la CGT, plusieurs questions se posent.  Le problème du contrat qui ne débute que le 01/09 (et donc quelle couverture en cas d’accident pour un stagiaire qui se rendrait à cette réunion?). Néanmoins, nous sommes demandeur que les stagiaires du privé puissent, avec les stagiaires du public, assister à cette réunion de rentrée, ensemble, en tant qu’agents publics de l’État. Nous demandons une égalité de traitement.
          • une enveloppe va être attribuée à chaque rectorat pour « mieux rémunérer » les maîtres délégués et rendre plus attractive la rémunération. Possibilité offerte depuis la parution du décret du 20 février 2022. Quelle est cette enveloppe pour notre académie? Qui seront les maîtres ciblés? Nous demandons la tenue d’un groupe de travail à ce sujet. Pour le rectorat, cette mesure sera destinée prioritairement aux nouveaux recrutés. Pour la CGT EP, cela créera inévitablement des tensions, certains néo remplaçants allant être mieux rémunérés que des maîtres délégués avec de l’ancienneté !

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.